Liberté financière - bien gérer ses comptes

Publié le par jai50ans

Aujourd'hui je vais vous parler de la liberté... financière.

Bien gérer ses revenus c'est gagner en liberté, c'est libérer son cerveau des soucis financiers, c'est se libérer du temps pour des loisirs, c'est ouvrir son esprit à de nouvelles opportunités, etc...

J'ai passé des années à chercher comment gérer mon budget familial ? comment être équitable ? comment se répartir les charges dans le couple ? comment finir le mois ? comment trouver le financement d'une nouvelle voiture ? comment offrir des vacances aux enfants ? comment prévoir l'avenir ? ...et j'ai galéré !

Et puis j'ai appris qu'il y avait des règles à respecter. Pour certains c'est naturel, pour d'autres (comme moi) faut des explications !


Voici les 15 règles que j'ai appliqué pour ma liberté financière à retardement

 

 

1)      Etablir un budget à court, moyen et long terme

2)      Surveiller et réajuster ses comptes très régulièrement

3)      Ne dépensez jamais plus que vous ne gagnez sous aucun prétexte

4)      Ne dépensez jamais votre capital sous aucun prétexte

5)      Payez-vous en premier, économisez  10% de votre salaire

6)      Les économies doivent être placées sur un compte séparé 

7)      Minimisez vos dépenses - recalculez à la baisse toutes vos frais (transports, chauffage, courses, etc…)

8)      N’empruntez jamais  pour acheter quelque chose qui se déprécie (voiture, télévision, électro-ménager,…)

9)      A contrario empruntez pour des achats qui prennent de la valeur (Immobilier)

10)   Multipliez vos ressources financières (2ème job, placement, etc…)

11)  Apprenez à utiliser Excel et devenez la reine des tableaux, histogrammes, statistiques.

12)   Protégez et assurez vos biens et vous-même (assurance-vie, assurance retraite, mutuelle, testament,  …)

13)   Ne laissez à personne le droit de votre signature. Aucune procuration

14)   Prenez soin de vous, développez votre cerveau (s’enrichir de savoir), développez votre énergie, tenez-vous en forme

15)   Important : la charité, donnez de son temps, donnez ce qui ne vous sert plus, afin de rétablir un équilibre. 

 

 

Si j'avais su tout ça à 20 ans, je vivrais autrement aujourd'hui. Pas forcément dans un palace et dans le luxe, ce n'est pas le but de ma démarche, mais je me serai évitée des crises d'angoisse, du stress, j'aurai été plus sereine face à l'avenir. Au lieu de subir les aléas financiers, j'aurai pu les anticiper, les négocier et les gérer.

 

Il n'est jamais trop tard pour s'améliorer.

Je vais partager avec vous mon expérience.

J'accepterai tous les commentaires pouvant servir ce projet.


 

Publié dans Economie

Commenter cet article

choix assurance 01/04/2015 15:11

merci pour tout ces conseils bien utiles, il faut surtout savoir gérer nos dépenses selon notre budget !

nadine 01/04/2015 19:44

eh oui mais quand le budget est serré au départ, et que l'essentiel nous prend tout le budget, le risque de dérive est obligatoire, faut être super vigilant...

Stephanie 18/11/2014 11:43

Merci d’avoir partagé ces astuces avec nous. Actuellement, je suis dans une phase plutôt difficile au niveau financier. J’ai perdu mon précédent travail où je gagnais bien ma vie, mais par chance j’ai pu en trouver un autre. Cependant, le salaire n’est pas le même, alors j’ai dû tout revoir et c’est difficile avec deux enfants. J’avais peu d’économies et j’ai réduit toutes les dépenses excessives de nourriture. Pour les vêtements, j’attends les soldes pour refaire notre garde-robe et concernant la voiture, je ne l’utilise que pour les grands trajets. J’ai également un prêt à rembourser, mais j’ai pu le renégocier avec l’organisme de crédit https://www.sofinco.fr/ . De plus, on ne part plus qu’une fois dans l’année en vacances, car c’est un gros poste de dépenses ! En fait, c’est dur de revoir tout ça quand on mène un bon train de vie.

nadine 01/04/2015 19:43

Je ne vois ton commentaire qu'aujourd'hui ! Oui moi aussi il a fallu que je fasse des coupes drastiques dans mon budget mais en fin de compte je me suis dit que je gaspillais par flemme. Alors qu'avec un peu d'attention on utilise tout ce qu'on gagne à bon escient et j'en suis contente.